Recherche société ou activité

QUI?

ENTREPRISE, DIRIGEANT, TVA, TELEPHONE, FAX

QUOI?

ACTIVITE, MOT-CLE, MARQUE, PRODUIT, INDEX SECTEURS

OU?

CODE POSTAL, COMMUNE CHOISIR PROVINCE
441.288 ENTREPRISES - 753.156 DIRIGEANTS ET CADRES
  • Utile: Sélectionnez des entreprises selon vos commentaires et typologies personnels - Plus d'info
  • Nouveau: Top Sectoriel Analyse comparative et individuelle des 50 acteurs principaux de chaque secteur - chiffres 2014 - Infos et commande
  • 07/07/2016 - Formation Le dossier crédit Formation financière
    Infos - Enregistrement
    Roularta (Zellik)
  • Nouveau sur trendstop.be Voir les profils de ITMobile Belgium et Air Promotions Agencies.
Outils web
Répartition commerciale - Gestion Régions Analyse clients - GéoTop Analyse marché - Top personnel Comparer sociétés - Benchmark Suivre sociétés - Service d'alerte
Classement sur Cash-flow
Société 2014 2013 Secteur
1 Janssen Pharmaceutica 2.216.233.686 2.402.734.650 FAR
2 KBC Banque 1.853.554.000 1.777.521.000 BNK
3 Proximus 1.733.198.234 1.678.781.178 TEL
4 ExxonMobil Petr. & Chem. 1.526.027.987 501.341.971 RAF
5 BNP Paribas Fortis 1.515.219.000 1.020.622.000 BNK
6 Philips Belgium 1.475.004.499 -63.890.997 ELE
7 ENGIE Electrabel 1.276.827.633 -533.411.629 GEL
8 MasterCard Europe 1.209.061.778 938.141.577 SFD
9 KBC Groupe 1.198.350.086 506.275.185 BUC
10 ING Belgique 1.152.583.000 1.521.636.000 BNK
Annonce
News
ASBL: déclaration électronique uniquement

Les ASBL, rappelle l’Administration fiscale, ne recevront plus de formulaire de déclaration papier. Les déclarations fiscales des ASBL et autres fondations doivent en effet obligatoirement être introduites depuis cette année de manière électronique. Dans les cas exceptionnels une dispense pourra toutefois être obtenue à condition de pouvoir avancer des arguments valables. Le seul argument que le fisc admettra est en effet l’absence au sein de l’ASBL ou dans le chef de la personne autorisée à déposer la déclaration des moyens informatiques nécessaires – en clair, un ordinateur et un accès Internet.

Primes pour assurances maladie individuelles remboursables

Nombre de travailleurs bénéficient via leur employeur d’une assurance complémentaire contre les frais supplémentaires en cas d’hospitalisation. Les PME sont bien évidemment moins aptes à conclure pareilles assurances. Elles peuvent toutefois contourner le problème en remboursant à leurs travailleurs les primes d’assurance individuelles que ces derniers ont souscrites. Si pour l’employeur, le choix entre le paiement d’une prime d’assurance ou le remboursement aux travailleurs de leur prime individuelle est neutre, il n’en va pas de même pour le travailleur, déplore le CD&V.

Fin de la déduction pour brevets

Les pratiques d’érosion de la base d’imposition et le transfert de bénéfices (BEPS) que l’OCDE chiffre entre 100 et 240 milliards de dollars par an auront eu raison de notre régime de déduction pour brevets. Ce dernier permet en effet à nos entreprises de déduire – sous conditions – 80% des revenus que génèrent les brevets. D’où l’idée de neutraliser autant que possible ces pratiques par un ensemble de mesures conçues pour être transposées dans les législations nationales de plus de 60 pays.

Pour un droit à la déconnexion

Avec le télétravail et d’une manière générale le développement des technologies de l’information, la frontière entre vie professionnelle et vie privée devient chaque jour un peu plus perméable. D’où l’idée de prévoir pour les travailleurs un «droit à la déconnexion» matérialisé, par exemple, par la liberté de ne pas répondre à des courriels et autres messages professionnels durant le temps de travail. Ce droit qui s’inscrit dans le cadre d’une modernisation de l’organisation du travail souhaitée par le CDH ne serait toutefois pas absolu.